Ethique 

 & Déontologie

En tant que Sophrologue formée par une école de la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie, je m'engage à respecter un code éthique et déontologique afin d'exercer mon métier dans un cadre précis et respectueux. 

FEPS Sophrologue Sophrologie

En savoir + sur le site de la FEPS

 

>> Le sophrologue vous proposera un premier entretien sans engagement afin de s'assurer que ses compétences correspondent à vos besoins.

 

>> Le sophrologue respecte les valeurs que défend la sophrologie : responsabilité, tolérance, respect de la liberté individuelle et de la dignité humaine, tant envers ses clients qu'envers ses confrères.
Il exerce son activité sans aucune discrimination d'âge et de sexe, de race, de religion ou d'appartenance politique.

 

>> Le sophrologue est tenu au respect absolu du secret professionnel envers tous ses clients de manière à assurer la protection du cadre d'exercices professionnels. Dans la conduite des groupes, il informera les participants de l'extension du secret professionnel à chacun d'eux.

 

>> Le sophrologue ne concurrence pas les professionnels de santé. Il ne pose pas de diagnostic, n'influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n'interfère pas dans les traitements en cours. Il dirige vers un thérapeute compétent et dûment qualifié le client qui nécessite une aide ne relevant pas de ses compétences.

Le sophrologue s'engage à rester dans son champ de compétence, il  peut être un excellent soutient aux autres professionnels de santé.

 

>> Le sophrologue dois vous exposer clairement les objectifs et le cadre de son intervention afin d'avoir votre accord avant toute séance.

 

>> Les séances font l'objet de protocoles précis en fonction des besoins du client, le toucher physique n'intervient à aucun moment.

 

>> Il n'existe pas de philosophie, de dogme, ni de solution toute faite en sophrologie. 

 

haut de page