Historique

de la Sophrologie

 

Discipline du domaine des sciences humaines, créée en 1960 par le neuro-psychiatre Colombien Alfonso Caycedo et développée dans un premier temps à Madrid en Espagne. Elle est caractérisée par le fait d'être avant tout une pratique mobilisant le corps et le mental, bien loin de se résumer à de la détente comme nous l'entendons régulièrement.

 

 

 

 

 

 

Elle s’est tout d'abord développée dans le milieu médical pour s’étendre ensuite aux domaines du sport, de l'entreprise, du développement personnel, du social et de l'éducation.

 

Elle utilise une méthodologie précise et un ensemble de techniques spécifiques. Elle développe la connaissance de soi et permet de mobiliser et mettre à profit les ressources qui existent en tout être humain, visant l'autonomie.

 

Autrement dit, progressivement la sophrologie pourra s'inscrire dans votre quotidien, en toute autonomie, pour vous permettre de mobiliser vos capacités psychologiques, physiques et émotionnelles de façon adapaté à chacune des situations de votre quotidien et ce, dans un objectif d'épanouissement

 

 

 

 

Groupe d'Epistémologie de la Sophrologie 

 

Scientifique

Et plus concrètement ?

 

  • La redécouverte - pratiquer sans aprioris, ni jugement  :

 

Tel un fil rouge tout au long des pratiques : nous redécouvrons tout ce qui est vécu avec un regard neuf, sans jugement ni à priori, pour une nouvelle compréhension des choses. 

Partant du principe que nos habitudes nous font passer à coté d'informations crutiales, nous tentons de nous en détacher pour revenir au plus prèt de la réalité.

Un maître mot donc : dé-banaliser ! 

 

 

 

 

  • La répétition - s'entraîner pour intégrer  :

 

Tout comme la pratique sportive ou la musique necessitent un entrainement afin de maîtriser la pratique et d'en intégrer les bénéfices, il en est de même pour la Sophrologie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Travail de fond, Les "Relaxations Dynamiques" :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces pratiques fondent la base de la sophrologie, elles sont inspirées de pratiques orientales (méditation, yoga, zen) et détachées de toute connotation religieuse. Elles ont puisé dans ces methodes la re-connexion avec le mental et le corps afin de mieux se connaitre.

 

Ces exercices permettent un travail de fond pour installer une base solide dans votre démarche personnelle.

 

 

 

 

 

 

  •  Complément indispensable, les "Techniques Spécifiques" :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Issues de la psychologie comportementale et cognitive, ces techniques s'appuient sur des exercices précis et s'inscrivent dans une démarche globale.

La sophrologie ne peut pas se résumer à une boite à outils mais necessite un accompagnement complet.

 

En les répétant régulièrement et avec un accompagnement adéquat, vous pourrez vous approprier ces techniques et répondre vos besoins spécifiques de façon autonome. 

 

 

 

 

 

  • Objectif : mieux se connaitre (par la concentration, l'écoute du corps, l'image de soi, nos valeurs de vie, la relation à notre envirionnement)

 

  • + mouvements ou postures corporelles simples, dans la cadre d'un commun accord

  • Yeux fermés la plupart du temps

    ou ouverts selon votre envie

  • Durée d'un exercice de 15 min à 1h

  • Posture : assise ou debout

 

> A titre indicatif, peut varier selon les publics et les objectifs.

  • Yeux fermés la plupart du temps

    ou ouverts selon votre envie

  • Durée d'un exercice de 5 à 45 min

  • Posture : assise, debout ou allongée

 

 

> A titre indicatif, peut varier selon les publics et les objectifs

  • Objectifs : précis et spécifiques à chaque technique (développer ses capacités d'adaptation, se libérer de tensions inutiles, maîtriser sa concentration, sa respiration, se relaxer, se préparer à un évènement, gérer ses émotions, etc.)

 

  •  + mouvements ou postures corporelles simples, dans la cadre d'un commun accord

 

Retour sur ...

Pour quoi, qui et comment ?

Infos essentielles

Retrouvez-moi dès maintenant :

Deux familles de pratiques complémentaires :